{Inicio} > Renseignements > Sur le Congrès

CONGRÈS DE LA RÉPUBLIQUE DU PÉROU

Le Pérou indépendant commence avec le débat sur la forme de gouvernement qui devait s’appliquer. Depuis sa fondation, le Congrès National est lié à l’histoire contemporaine du Pérou. Dès 1822, sous la présidence de Francisco Javier de Luna Pizarro, la vie institutionnelle du Congrès a été accompagnée par les événements nationaux les plus importants, tout en représentant le désir du Pérou de vivre en ordre, paix et démocratie.

Depuis son installation dans la grande bâtisse de San Marcos, le Congrès Péruvien a eu plusieurs siéges pendant son histoire. Au début, le Congrès était bicaméral. La Chambre des Députés siégeait à l’Université San Marcos et la Chambre des Sénateurs à l’ancien immeuble de l’Inquisition.

Miguel Grau Seminario, héros national, incarnait l’idéal de vie du représentant parlementaire, avec une attitude responsable face au mandat de son peuple et respectueux du cadre juridique de la République. Pendant qu’il accomplissait son mandat parlementaire, il demanda l’autorisation à sa chambre d’aller à la guerre et défendre la souveraineté nationale.

L’histoire du Congrès est aussi l’histoire des Constitutions du Pérou; pour cette raison, les Présidents Péruviens, invoquant Dieu et la Patrie, prêtent serment devant le Congrès, siège de la souveraineté populaire, pour le strict respect des lois et la promesse de veiller aux intérêts du pays.
L’institution parlementaire a une responsabilité historique et principale: la création de la loi. La Constitution politique du Pérou prévoit différents moyens pour la formulation et promulgation des lois.

Une autre fonction importante du Congrès est le contrôle parlementaire sur les actes du Gouvernement et l’Administration. Cette fonction est exercée à travers la demande d’information, en invitant les ministres à se présenter devant l’Assemblée plénière et les commissions et en exerçant le contrôle sur diverses normes émises par le Président de la République.

Le Congrès de la République représente l’opinion pluraliste de la Nation et tous les sangs, credo, idéologies, professions et métiers. Cette institution est élue par la voie démocratique dans la proportion décidée par les citoyens.

Les Membres du Congrès ont été élus pour servir la nation, légiférer, contrôler et représenter nos intérêts et désirs ; c’est pour cela qu’ils bénéficient du privilège d’immunité et ne peuvent ni être tenus responsables de leurs avis et votes, ni être mis en examen sans l’autorisation du Congrès. Les citoyens doivent considérer les Membres du Congrès comme des médiateurs entre l’État et eux-mêmes.

Le travail du Membre du Congrès est à temps plein, sauf s’il participe à la formation des jeunes dans l’enseignement universitaire. Les actes des Parlementaires et du Congrès sont publics et les citoyens peuvent les connaître à travers les médias.

Aujourd’hui, le Congrès a relevé le défi de moderniser ses systèmes, procédures, infrastructure et équipement, avec décision, en sachant que l’avenir doit être construit maintenant, sans oublier l’héritage d’illustres prédécesseurs qui ont constitué les bases de notre démocratie et qui ont engagé notre effort pour la maintenir et la développer.

Developed by VIS